Une Montgolfière, qu’est-ce que c’est ?

(Cliquer sur les images pour les agrandir.)

La nacelle

JPEG - 308 ko
La nacelle

La nacelle est en osier ou en rotin, matériau qui possède la propriété de se déformer en cas de choc tout en offrant une structure rigide. Elle peut accueillir jusqu’à 4 personnes pour un volume d’enveloppe de 3 000 m3.

Les bruleurs

JPEG - 105.4 ko
Les bruleurs

Les bruleurs sont alimentés par des tuyaux les reliant aux bouteilles de propane. Ils sont actionnés par des vannes qui propulsent le gaz en phase liquide à travers un serpentin jusqu’aux gicleurs d’où il s’échappe pour s’enflammer au contact de la veilleuse.

L’enveloppe

JPEG - 93.9 ko
L’enveloppe

L’enveloppe est confectionnée avec du nylon enduit de polyuréthane, matériau choisi pour sa légèreté (65 g/m2). Elle est protégée à sa base par une jupe en tissu ininflammable. Pour un ballon de 3 000 m3 dont la capacité est 4 personnes, on emploie 1 200 m2.

Principe de fonctionnement

JPEG - 119.4 ko
Le gonflage

L’air est un fluide extensible et compressible (principe physique d’Archimède) : en le chauffant, on diminue sa densité et il devient plus léger que l’air ambiante. Ainsi, une montgolfière gonflée d’air chaud tend à s’élever dans le ciel.

Comment diriger une montgolfière ?

JPEG - 170.4 ko
Le vent

Son déplacement horizontal est toujours dirigé par le vent, tandis que son déplacement vertical est assuré par le pilote : plus il chauffera l’air contenu dans l’enveloppe et plus le ballon prendra de l’altitude.